E104: Vendredi 13 mai // Big Rock Candy Mountain – Spry

E104: Vendredi 13 mai // Big Rock Candy Mountain – Spry

72,39km – 10h13′

Ce matin Serge part un peu plus tôt que d’habitude. La raison ? Il trépigne à l’idée de revoir Laure, censée arriver dans la matinée. En attendant, le premier ravitaillement aura lieu… au motel ! Et oui grand première dans ce tour du monde, Serge commence son étape tout juste 5 kilomètres avant notre hébergement de la veille. C’est donc le traditionnel café chaud & muffins, qui l’attend devant notre chambre. Puis nous continuons notre route dans ces magnifiques gorges que nous avions entamé hier.
Depuis deux jours notre célèbre Saturnin, qui trône sur le tableau de bord, s’est trouvé une copine. Pour information, Serge a trouvé ce petit canard en plastique lors de sa traversée des Etats-Unis de 1997. Depuis, Saturnin est devenu notre mascotte, et a accompagné Serge sur toutes ses traversées. Et malgré le temps qui ne l’a pas épargné, celui-ci arrive encore à séduire la gente féminine. La preuve en est. Pour le moment elle ne nous a pas encore révélé son nom, mais Saturnin y travaille d’arrache-pied.
Il est 10h passées, et au loin se profile une voiture assez visible. « Tiens c’est Laure qui arrive dans sa voiture jaune pétante » me dit René en blaguant. Et c’est bien oui, c’est bien Laure ! Mais elle n’est pas seule ! A côté d’elle se trouve… Philippe Moreau !
Philippe était déjà venu accompagner Serge à la Réunion en mars 2015 avec son copain Pascal, pour les trois premiers jours de course du « Run & Row Tour ». Serge l’attendait en août pour l’Alaska, mais Philippe s’est fendu d’une surprise en faisant le voyage avec Laure. René et moi n’avions absolument rien vu venir. Mais Serge se doutait de quelque chose, car Laure a commis un petit lapsus juste avant de prendre l’avion, en disant mot pour mot « on arrive ».
Notre journée continue sous la même chaleur qu’hier. Et pourtant nous sommes remontés à plus de 1800 mètres d’altitude ! Soit plus haut que lorsque nous étions à Bear Lake tout au nord de l’Utah.  Les noms des parcs nationaux commencent à fleurir sur les panneaux indicateurs. Brice Canyon, Zion National Park, Capitol Reef National Park … Le sud de l’Utah est réputé pour ses très nombreux parcs regorgeant de paysages magnifiques.
Il est 15h, nous sommes maintenant à 1950 mètres d’altitude et le thermomètre au soleil affiche 114°F, soit 45°C ! Philippe, qui depuis la seconde où il est arrivé, accompagne Serge en courant, profite du paysage mais mesure aussi le prix à payer pour le parcourir. Les deux coureurs sont les premiers à souffrir de la chaleur cet après-midi.
Bien évidemment, l’altitude à laquelle nous sommes permet d’atténuer légèrement la puissance de ce soleil, mais lorsque nous allons redescendre vers Grand Canyon, cela risque d’être un autre son de cloche…
La route que nous empruntons depuis Salt Lake City, à savoir la highway 89, est une route historique regorgeant de vestiges de la conquête mormone. Appelée la « Mormon Pioneer Heritage Highway », cette route fut empruntée par les mormons désirants continuer leur chemin plus loin que Salt Lake City. Certains s’arrêtèrent assez rapidement pour s’y installer, mais d’autres continuèrent jusque dans le sud, l’Arizona et finalement Grand Canyon.
De nombreux vestiges sont observables sur le bord de cette route, comme des charrettes ou des anciennes bâtisses, et ceux-ci témoignent toujours un peu plus de l’influence que les mormons ont eu, et ont toujours sur cette région.
Nos deux coureurs termineront leur étape quelques kilomètres avant la jonction avec la highway 20, à plus de 2000 mètres d’altitude. Demain se profile une nouvelle journée encore placée sous le signe du soleil et de la chaleur. Philippe a prévu de courir l’intégralité de celle-ci avec Serge. A l’heure où je vous parle les deux compères sont en train de récupérer, et moi je vous dis à demain. Bonne nuit.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du samedi 14 mai: Etape 105