E88: Mercredi 27 avril // Road 210 – Road 287

E88: Mercredi 27 avril // Road 210 – Road 287

72,35km – 11h07′

Ce matin nous quittons définitivement Cheyenne, direction le croisement entre la route 210 et la McDonald’s Road. Plus une trace de la tempête. Même si nous avons appris à nous méfier des belles matinées ensoleillées, ce beau ciel bleu fait plaisir à voir.
D’autant plus qu’en étudiant le parcours d’aujourd’hui, il s’avère que nous passons toute la première partie de l’étape en pleine nature. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que dame nature est au rendez-vous. Dès les premiers kilomètres le paysage est superbe. Des montagnes en veux-tu en voilà, d’imposants rochers posés les uns sur les autres, des stalactites de glace suspendues dans les branches des conifères et de la neige à perte de vue…
Seule ombre au tableau : nous avons « extrêmement froid ». Pour rester poli.
En trois jours nous sommes passés de 27 degrés Celsius à 25 degrés… Fahrenheit. Soit un bon -4°C. Et avec le vent qui souffle toujours aussi fort, le ressenti est plutôt de l’ordre de -10°C. Serge est frigorifié et peine à parler dès les premiers kilomètres. Et pourtant, comme dirait la chanson, que la montagne est belle… Mais parcourir à la seule force humaine les plus beaux endroits sur terre ne se fait jamais sans difficulté. Leur beauté a un prix, et Serge a déjà eu plus d’une fois l’occasion de s’en rendre compte, que ce soit dans l’océan, le désert, la jungle ou comme ici dans la montagne.
Nous montons en altitude tout au long de cette d’étape, jusqu’à atteindre 2640 mètres ! Autant dire que les Girard sont en classe de neige aujourd’hui.
Au 20ème kilomètre nous entrons dans le parc naturel de Medicine Bow. Les forêts enneigées s’étendent à perte de vue, et malgré ce vent glacial nous profitons pleinement du paysage. Le parc est tout simplement gigantesque, mais en regardant la carte nous remarquons que ce n’est qu’une annexe du véritable Medicine Bow. Le taille des forêts du Wyoming est démente…
Une vingtaine de kilomètres plus tard nous rejoignions l’Interstate 80, seule route nous permettant de rallier Laramie. Contrairement à d’habitude, les piétons n’y sont pas interdits, et Serge la suit sur une dizaine de kilomètres. Juste avant d’y rentrer, une gigantesque statue d’Abraham Lincoln nous rappelle que nous sommes toujours sur la Lincoln Highway, qui relie San Francisco à New York, et dont l’Interstate 80 fait partie.
Cette autoroute à la particularité d’être perchée à 2600 mètres d’altitude, chose absolument introuvable dans notre pays. Là encore le paysage est sublime puisque cette 2×2 voies a directement été creusée à travers la montagne. Et c’est sur cette route que Serge franchira les 6000 kilomètres aujourd’hui. En 87 jours, 11 heures et 50 minutes très exactement. L’arrêt des véhicules y étant interdit (sauf en cas d’extrême urgence), nous n’avons pas pu y ravitailler notre coureur, et donc marquer le coup à l’aide d’une vidéo ou d’une photo. Et pas question de feinter et de célébrer ça plus loin, Serge étant très pointilleux sur les mètres parcourus.
L’étape se poursuit et nous atteignons Laramie, troisième plus grosse ville du Wyoming avec –accrochez-vous bien- 30 000 habitants… Autant dire qu’une foule en délire était présente pour nous accueillir. Celle-ci nous laissera quand même un meilleur souvenir que Cheyenne, les rues étant bien plus propres et attrayantes. A noter la présence de l’université du Wyoming, seul établissement délivrant le baccalauréat dans tout l’Etat ! La mascotte de cette université est un cowboy nommé Pistol Pete. Et par conséquent les équipes sportives masculines s’appellent les Cowboys, tandis que les équipes féminines s’appellent les… Cowgirls. Véridique.
Serge termine de traverser Laramie et retrouve ensuite sa chère et tendre highway 30, direction plein nord. Ce soir nous profitons de ces dernières heures en terres civilisées afin de faire le plein de courses, et de nous embarquer vers une partie bien plus désertique du Wyoming…
A demain.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du jeudi 28 avril: Etape 89