E81: Mercredi 20 avril // Cozad – North Platte

E81: Mercredi 20 avril // Cozad – North Platte

72,11km – 9h59′

Départ ce matin quelques kilomètres avant Cozad.
Heure : 7h25. Température : 41°F. Soit un petit 5°C.
Autant jouer carte sur table, la matinée à été légèrement tronquée de mon côté.
Chaque soir, une fois l’étape terminée la journée ne l’est pas pour autant. Il faut mettre à jour les différents réseaux sociaux, gérer les à-côtés de la couse et préparer la journée du lendemain. Et il se trouve que nous sommes bien souvent dépendants d’une chose : le wi-fi proposé dans les hôtels.
Je suis venu en Amérique avec quelques idées préconçues, comme par exemple celle qu’il n’y aurait aucun soucis avec le wifi ici. Parce que « c’est les Etats-Unis ».
Quelle belle utopie. Ce pays est grand. Très grand. Et certains endroits sont très peu peuplés. C’était donc légèrement avant-gardiste de ma part d’imaginer que je trouverais une connexion internet potable tous les soirs. Et sans cela, la mise en ligne des photos et de la vidéo quotidienne peut prendre un temps fou. C’est ce qui est arrivé hier.
Bref, avant de tomber dans les bras de Morphée sur mon siège passager, j’ai quand même pu voir Serge franchir le 100ème méridien ouest. Celui-ci était signalé par une immense pancarte qui surplombait l’artère principale de Cozad. A noter que les méridiens (ensemble de lignes imaginaires reliant les deux pôles terrestres), mais aussi les parallèles (même chose mais horizontalement, comme l’équateur par exemple) sont à l’origine du découpage de beaucoup de frontières, à la fois de pays mais aussi d’états américains. Et moi qui m’étais toujours demandé pourquoi certains pays Africains étaient si abruptement découpés… j’ai ma réponse.
Le temps de terminer ma nuit… et nous sommes toujours sur la highway 30. Ouf, je n’ai rien loupé. Les rampes permettant une irrigation à pivot central sont toujours là, et ornent chaque champ que nous croisons. Ce système d’irrigation aérienne est légion dans les environs. Il permet de reproduire une pluie artificielle sur les cultures et se prête bien aux terrains plats, comme ici dans les Grandes Plaines.
La route que nous suivons depuis quelques jours est aussi historiquement connue pour avoir été celle empruntée par les mormons, lors de leur migration au milieu des années 1800. Ils avaient pour but de rejoindre Salt Lake City. Nous aurons le temps d’y revenir puisque nous prenons la direction de l’Utah, mais il faut savoir que quelques 86 000 mormons ont pris cette fameuse highway 30 dans le but d’échapper aux persécutions liées à leur religion. Et les conditions de voyage n’étaient pas les mêmes à l’époque. On dénombre près de 6000 personnes ayant péri au cours de l’exode.
Voilà pour la page d’histoire. Concernant Serge, malgré un vent de trois-quarts face il a gardé le sourire toute la journée et n’avait pas terminé en dessous des 10 heures depuis une semaine maintenant ! Toujours en maintenant le cap des 72km/jour. Bravo à lui.
A demain.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du jeudi 21 avril: Etape 82