E71: Dimanche 10 avril // St Catharine – Breckenridge

E71: Dimanche 10 avril // St Catharine – Breckenridge

72,56km – 10h10′

Départ sous l’orage ce matin. A cette heure-ci le soleil est normalement déjà levé, mais de gros nuages noirs bouchent le ciel. Les éclairs sont nombreux et la pluie diluvienne. En voilà un bon dimanche pour faire le tour du monde ! Heureusement la perturbation est moins longue que prévue. Au bout du 10ème kilomètre la pluie s’arrête et le ciel vire au gris pour le reste de la journée.
L’US36 que nous suivons depuis quelques jours maintenant est une route où la circulation est importante. Les nombreux animaux n’ayant pas réussi à traverser sains et saufs en atteste. Au vu de ces conditions, nous avons changé notre fusil d’épaule. Pour plus de confort nous utilisons les jonctions destinées à faire des demi-tours, et nous attendons Serge du côté où il court (c’est-à-dire face aux voitures). Cela nous évite de devoir traverser de façon anarchique à chaque ravitaillement.
Les « ouches » reviennent des courses en fin de matinée. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la chaîne de magasins Walmart commence à leur donner des migraines. Cette entreprise est spécialisée dans la grande distribution, et prospère dans tous les Etats-Unis. Je ne compte plus le nombre de magasins aperçus depuis notre arrivée. On peut y trouver absolument de tout, dans des quantités parfois démesurées (vous prendrez bien un petit bidon de 3 litres de vinaigrette, non ?) et il est facile de tourner en rond pendant longtemps si on ne demande pas l’aide d’un vendeur.

Cette chaîne de magasins à pris son envol il y a maintenant plus de 50 ans, en commençant par l’Arkansas puis le reste du pays, et leur domination est telle que dans les zones rurales les gens sont totalement dépendants de ce genre d’enseigne. Il n’existe pas de commerces de proximité, tel un boucher ou une boulangerie. Les seules à faire de la résistance sont les stations-services, qui proposent quelque chose de plus amical et convivial.
Emmanuelle et Philippe retourneront faire un plein de courses en fin de semaine, avant leur départ. En effet le Nebraska approche et nous risquons de traverser des zones moins fournies en supermarchés, il nous faut donc doubler nos provisions pour s’assurer des jours sereins.
Pour conclure avec Serge, mis à part ses remontées gastriques qui continuent à le faire tousser, tout va bien. Le retour d’une température agréable couplée à l’accalmie du vent lui ont fait du bien. A demain.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du lundi 11 avril: Etape 72