E73: Mardi 12 avril // Easton – Robinson

E73: Mardi 12 avril // Easton – Robinson

72,16km – 9h57′

Ce matin les équipes retrouvent leur composition habituelle. La défense centrale Girard – Girard débute d’entrée avec Serge tandis que le duo d’attaquants « Ouches » entrera en jeu plus tard. Le premier ravitaillement est l’occasion de parler de la rencontre de ce soir. Manchester ou le PSG ? Avec le décalage horaire, le match n’est finalement que dans quelques heures…
Très vite nous approchons de St Joseph où nous avons dormi cette nuit. C’est une des plus grosses villes du Missouri, avec environ 70 000 habitants. Beaucoup de gens des alentours s’y rendent le matin pour aller y travailler, ce qui rend la circulation assez dense de bonne heure.
Nous continuons de suivre la highway 36 qui s’engouffre à travers la ville pour ensuite déboucher sur le Pony Express Bridge (St Joseph ayant été une des deux destinations finales du Pony Express, service de distribution du courrier à cheval entre 1860 et 1861, qui fut ensuite suppléé par l’arrivée du chemin de fer).
Serge l’emprunte, le passage est légèrement périlleux car peu adapté aux piétons, mais heureusement la circulation a baissé en intensité depuis ce matin.
Sitôt le fleuve Missouri enjambé, nous voilà dans le Kansas. Le septième état depuis Miami, après 314 kilomètres parcourus dans le Missouri.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la différence est radicale. La highway 36 devient ici une 2×1 voie, pas forcément plus agréable à parcourir (l’unique voie ne permet pas aux camions de se déporter lorsqu’ils aperçoivent Serge, le bas-côté s’est resserré et la vitesse est toujours limitée à 104km/h pour tous les véhicules). Notre 2×2 voies, avec laquelle nous avions des envies de divorce, nous ferait presque regretter d’avoir officialisé notre séparation. La circulation est dangereuse ici.
Au kilomètre 30 Serge s’arrête au véhicule. Début d’échauffement du pied droit, alors il se l’enduit de Nok.
Le paysage de ce début de Kansas est nettement plus morne. Pour l’instant le nombre d’habitations croisées se comptent sur les doigts d’une main, et les sorties de la grande route sont beaucoup moins garnies en commerces et stations services que précédemment. Nous nous enfonçons lentement mais surement dans des paysages de plus en plus arides.
Au 55ème kilomètre Serge est forcément déçu d’apprendre la défaite du PSG. Décidément, quand ça ne veut pas… Mais cela n’entrave pas le moral de notre coureur, qui aura été loquace et blagueur tout au long de la journée, notamment avec l’aide de Philippe qui l’aura encore accompagné sur une partie de son étape. Nous terminerons la journée en attendant Serge sous un soleil qui a définitivement fait son retour. Les prochaines journées s’annoncent de plus en plus chaudes.
Bonne nuit.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du mercredi 13 avril: Etape 74

(Quelques petits soucis avec la caméra, on essaie de régler ça dès demain)