E47: Jeudi 17 mars // Lee – Quitman (GA)

E47: Jeudi 17 mars // Lee – Quitman (GA)

71,7km – 10H03′
Sur la route de Madison … et de la Géorgie.
Direction plein ouest, après avoir traversé le village de Lee, nous arrivons à Madison. Nous pensions voir la maison d’enfance de Ray Charles, mais celle-ci se trouve à Greenville plus à l’ouest, et nous, nous bifurquons ici, plein nord vers Quitman et la Géorgie. Madison n’en demeure pas moins une jolie petite ville au charme suranné, avec quelques beaux bâtiments et maisons qui témoignent de temps anciens , puisque datant de la fin du XIXème siècle . Et oui, les USA, pays jeunes et neufs que beaucoup boudent en disant qu’il n’y a rien à voir, commencent à prendre de l’âge et les vestiges du temps de la guerre de Sécession sont très présents dans ce secteur (voir les photos).
A la sortie de Madison, la pluie s’invite et nous entendons le tonnerre non loin, peu de luminosité aujourd’hui. Le thermomètre affiche 22°C, nous respirons et cela fait du bien, nous serions presque comme notre petit canard, heureux de cette pluie rafraîchissante. C’est donc sous la pluie que nous passons la frontière entre la Floride et la Géorgie, et comme je sais que bon nombres d’enfants et de jeunes nous suivent, je vous laisse nous dire combien d’Etats comptent les USA ? Alors?
Traversée de Quitman, sur 2 kilomètres, au 61ème de l’étape, et nous voilà repartis dans la campagne. Depuis hier, nous voyons beaucoup de terres agricoles cultivées, cela change comparativement au sud de la Floride et ce soir, Serge s’arrête non loin d’une ferme, d’où s’échappent des relents d’épandage. Difficile de s’accommoder de cette odeur, mais pas de doute nous sommes bien à la campagne. Serge apprécie toutes les fleurs roses qui ornent les jardins de nombreuses maisons. Je ne sais pas si vous avez remarqué sur les photos, mais souvent les villes arborent un blason ou un slogan et sur celui de Quitman est inscrit « City of Camélias », d’où la présence de ces massifs qui donnent de la couleur à la campagne et qui changent de cette longue route où le vert domine, entre les 2 villes du jour.
Serge est fatigué et il l’exprime ce soir en fin d’étape, pendant laquelle il va pas mal marcher, mais savoure quand même. En Géorgie, les moustiques sont arrivés. Où étaient – ils avant ? Nous nous demandons si la Floride n’utiliserait pas quelque insecticide en pulvérisation à grande échelle, car c’était humide et pas l’ombre d’un moustique , qui font leur apparition au mile 2, en Géorgie, coïncidence ? Je n’aurai sans doute jamais la réponse.
Serge est au lit après avoir bien mangé, il se couche sans même regarder ses mails, ni le parcours de demain. Trop fatigué !

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du Vendredi 18 mars: Etape 48