E43: Dimanche 13 mars // Minneola – Belleview

E43: Dimanche 13 mars // Minneola – Belleview

71,3km – 9H38′

Un long dimanche de course à pied.

Cette nuit, la Floride est passée à  l’heure d’été et nous avons avancé nos montres d’une heure, ce qui nous rapproche de la France avec seulement 5 heures de décalage horaire.

Serge et moi organisons notre petite vie de nomades sur la route pour le mieux. Le matin, Serge prépare le petit-déjeuner pendant que je prends ma douche. Il mange son kiwi quotidien et presse son jus d’agrumes (+ le jus de citron pour sa chérie). Puis il fait la vaisselle tandis que je me connecte à internet, puis il termine de se préparer, surtout les pieds, qu’il enduit toujours de crème anti- échauffement. Il a adapté un petit contrefort sous sa semelle car le dévers de la route sollicite pas mal sa pauvre cheville droite ( fragile depuis quelques années déjà). Enfin, nous déménageons notre bazar quotidien: 3 sacs + la caisse à petit-déj + nos sacs à valeurs (nos ordis et petits sacs à dos avec les espèces, nos papiers…), puis direction le départ. Serge allume sa montre et sa balise « tracker », puis c’est parti pour une journée de grosso-modo 10H00 sur la route.

Etant seule dans le véhicule et Serge tenant à ses ravitaillements environ tous les 5km (il n’a pas réduit la distance malgré la chaleur), je gère mon temps. Par deux fois, je l’ai laissé seul entre 2 et 3 heures, mais nous n’aimons pas trop nous éloigner de notre « Boss Runner », car les ravitos du matin sont importants, c’est là où il s’alimente le mieux en quantité et l’après-midi, il peut être sujet à des petites phases d’hypoglycémie , surtout lorsqu’il fait très chaud comme ces derniers jours. Et puis comme il l’a expliqué dans une des vidéos, avoir un but tous les 5 km, c’est bon pour le moral. Du coup, je fais les courses, je prends de l’essence entre 2 ravitaillements. Les zones urbanisées que nous traversons sont bien commodes pour tout cela.

Le soir, lors de la fin d’étape, bien évaluée grâce au logiciel et que la course s’arrête, Serge éteint sa montre, sa balise et direction le motel ou l’hôtel  (j’expliquerai la différence entre les deux un autre jour, nous préférons les motels) qui sont réservés par mes soins , 2 jours à  l’avance environ. En cela, le smartphone équipé d’une carte Sim avec internet m’est très utile. Merci à Nico, qui grâce à son compte bancaire américain, nous a permis d’obtenir cette possibilité de communication bien commode, notre vie de nomades aux USA.

Je vous raconterai comment s’organise notre petite vie du soir, une fois dans notre chambre, où tout est une nouvelle fois bien organisé et chronométré, afin que Serge s’allonge et s’endorme vite pour récupérer. Le sommeil est une des valeurs sûres pour lui qui aime bien dormir, même en temps ordinaire…

Fin d’après midi couverte, quelques gouttes de pluie en fin d’étape et des pluies d’orage une fois terminé. Ca rafraîchit un tout petit peu !

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du lundi 14 mars: Etape 44