E38: Mardi 8 mars // US 41 (Mi 64) – Immokalee

E38: Mardi 8 mars // US 41 (Mi 64) – Immokalee

70,6 km – 9H54′

Brown Panthers, mars ensoleillé

Comment choisir un itinéraire et pourquoi tel chemin plutôt qu’un autre ? Voici une bonne question. D’une façon assez générale, il faut souvent choisir entre urbanisation, c’est- à-dire circulation, feux, mais commodités faciles d’accès, ou bien des tracés plus désertiques donc plus confortables pour courir, mais avec moins de facilités pour dormir ou faire les courses. Ensuite il y a des nuances en fonction des pays et des lieux géographiques , encore faut-il avoir le choix. En ce qui concerne la Floride, nous avions le choix de remonter plein Nord par la US 1 le long de la côte Est où se succèdent les plages et stations balnéaires, mais nous avons opté pour passer au centre de la Floride et ainsi profiter des merveilles de la région des Everglades pour ensuite se faufiler entre Orlando et Tampa et essayer d’éviter au maximum les grosses agglomérations, avant de rejoindre la Georgie. J’adore décripter les cartes et essayer de les faire parler, maintenant avec Street View, c’est encore plus facile d’étudier un parcours et malgré le GPS, j’utilise toujours des cartes papier, que l’on peut annoter, toucher, contempler à loisir, sans internet.

Et aujourd’hui nous ne sommes pas déçus, Serge a vu 2 panthères sur la route, des multitudes d’oiseaux et dans le canal qui jouxte la route, des crocodiles. Je remarque qu’il voit beaucoup plus de choses à pied que moi en voiture.

La température aura été similaire à hier, avec un vent de sud-est un peu plus fort. Sur la nationale 29, encore des bas-côtés et de larges espaces herbeux où je peux me garer. Quelques automobilistes se sont arrêtés pour nous demander si tout allait bien, si nous avions besoin d’aide, autant pour moi avec le véhicule que Serge que l’on peut imaginer seul et perdu. Il faut dire qu’il n’y a pas un piéton qui se promène sur ces axes routiers et un coureur peut surprendre.

Depuis le 20ème kilomètre, nous remontons plein nord par une enfilades de lignes droites plus impressionnantes les unes que les autres. A part au croisement de la US 41 et de la 29, à ce km20, où se tenaient un centre touristique et une station-service, nous n’aurons traversé aucune bourgade. Une solitude que Serge et moi affectionnons particulièrement, en ours que nous sommes, déconnectés des informations et des nouvelles, nous évoluons dans notre bulle. Serge a le temps de penser et enfin moi aussi, je me surprends à penser que d’être toujours dans l’action dans nos vies quoidiennes, nous empêche de nous poser dans nos têtes, de réfléchir, de penser.

Je vous laisse, je retourne à mes méditations avant l’action de l’arrivée d’étape où le temps doit être optimisé pour tout faire (surtout la gestion des vidéos et des photos qui prend du temps) et se coucher à une heure décente 🙂

Ironie du sort, l’étape s’achèvera dans une grande courbe après des dizaines de kilomètres rectilignes

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du mercredi 9 mars: Etape 39