E68: Jeudi 07 avril // Belleview – Hannibal

E68: Jeudi 07 avril // Belleview – Hannibal

72,26km – 10h47′

Hier je vous parlais des falaises au bord du Mississipi, ressemblant comme deux gouttes d’eau à celles de l’estuaire de la Seine. Aujourd’hui c’est plutôt la température que je qualifierai de « Normande ». Car autant être direct avec vous : ici on se pèle les miches.
Et pourtant le temps est correct. Quelques nuages et même du soleil par ci par là. Mais un bon vent du nord nous glace le sang dès le premier ravitaillement. Moi qui pensais être immunisé de tous les courants d’airs possibles après mes 20 ans passés au Havre, il n’en est rien.
Serge avance concentré, le visage fermé. L’étape risque d’être longue.
D’autant que côté paysage nous n’avons rien à nous mettre sous la dent.
Philippe et Emmanuelle -qui étaient partis réserver l’hôtel pour ce soir- nous rejoignent comme à leur habitude sur l’heure du midi. L’effectif se retrouve doublé pour notre plus grand plaisir, car René et moi subissions quelque peu notre matinée.
Philippe a encore obtenu une ristourne sur le prix des chambres de ce soir, la quatrième en quatre jours. Série en cours.
Serge qui était déjà en difficulté depuis le début de l’étape, voit ses maux de ventre prendre de l’ampleur au 40ème kilomètre. Il n’avalera rien, et boira juste une gorgée d’eau. La douleur diminuera au fur et à mesure de l’après-midi, mais Serge traînera sa carcasse jusqu’au fameux pont permettant de passer dans le Missouri et de rejoindre Hannibal, notre ville étape.
Un dernier problème se dresse néanmoins sur notre route : ce pont est une Interstate (équivalent des autoroutes chez nous), et par conséquent interdit aux piétons. Pas le choix Serge se lance quand même, et nous l’attendons de l’autre côté. Je m’avance de quelques centaines de mètres sur l’autoroute afin de le voir arriver. 10 minutes, 20 minutes… toujours personne, l’inquiétude commence à monter, d’autant plus qu’il était très fatigué lorsque nous l’avons laissé, et que les voitures de police tournent beaucoup ici. Et tout d’un coup, caméra à la main, sourire aux lèvres, « Cinérun » finit par apparaître après avoir tourné sa vidéo quotidienne au milieu du pont. Il termine l’étape heureux. Et c’était pas gagné.
Demain commence donc la traversée du 6ème état américain : le Missouri.
Bonne nuit.

Données de la montre Epix: Garmin Connect

Parcours du vendredi 08 avril: Etape 69